dimanche, décembre 4, 2022
spot_img
Autres

    Derniers articles

    « Mère – veille » : le webtoon féminin, réaliste et frais d’Amira Mifall

    Jeune gabonaise de 32 ans, mère de 3 enfants, Amira Mifall (de son nom d’artiste) est une illustratrice, graphiste et réalisatrice d’animations 2D qui évolue en freelance sous sa propre structure Mifall Art Studio qui propose des services divers en art digital. Avec son premier webtoon « Mère – veille » bientôt en ligne, l’artiste met des femmes d’un certain âge au centre d’un projet qui se veut féminin, réaliste et culturel.

     

    Photo 1
    Amira Mifall

    Bonjour Amira, et si tu nous parlais de « Mère – veille », ton nouveau projet ?

    Amira : Bonjour BadGyal Magazine. Mère – veille est un webtoon mettant en avant la femme gabonaise et les réalités qui sont les siennes. J’y dénonce les difficultés du quotidien, mais aussi les préjugés que nous renvoie notre société. L’objectif est que chacune puisse se retrouver dans ces récits avec une pointe d’humour, de motivation et de foi à nos épreuves communes.

    On a l’impression que c’est un mélange de culture, de spiritualité et de féminin… D’où t’est venue l’idée de ce webtoon ?

    L’impression est très juste. C’est en effet un mélange de culture, de spiritualité et de féminin entre autre. De culture car la femme gabonaise est très fière des ses racines et de ses valeurs. De spiritualité parce qu’elle est très pieuse et s’appuie sur sa foi pour avancer dans sa destinée et la réussite de son foyer. De féminin car elle a sa propre manière de l’exprimer et de la revendiquer en fonction de l’éducation qu’elle a reçue.

    L’idée de ce webtoon m’est venue de mon expérience personnelle et de l’observation de la vie de plusieurs femmes. Dans notre société, nous avons tendance à nous fier aux apparences et à nous limiter à une vision extérieure de la femme par « les on dit », « le kongossa », les commérages et l’extrapolation… On porte des jugements bien souvent en ignorant ce qu’il en est réellement. Chaque femme a son lot de challenges à relever et a ses propres combat à mener. Je pense que nous devrions respecter et encourager cela.

    À travers les personnages Agaya et Obone, on peut déjà sentir que ce sont des femmes bien africaines avec du caractère. Est-ce que tu t’identifies à elle en tant que femme ?

    Ce sont effectivement des femmes bien africaines avec beaucoup de caractère. Je me retrouve en chacune d’elles pour des points totalement différents. Par exemple :

    Obone est une mère moderne qui peut regarder des mangas en journée avec ses enfants et jouer à la Playstation avec son fiancé le soir.

    IMG 20221003 WA0001
    Mifall Art Studio

    Agaya est une femme entière très sensible qui est capable de beaucoup donner par amour, souvent au détriment d’elle même.

    IMG 20221005 WA0000
    Mifall Art Studio

    – Quant à Marundu, c’est une femme très coquette qui aime se sentir belle et désirable en tout temps.

    IMG 20221012 WA0012
    Mifall Art Studio

    Ce sont des particularités que l’on retrouve chez bien des femmes.

    Elles ont toutes plus de 30 ans, est-ce que c’était important pour toi de dessiner des femmes qui te ressemblent ?

    J’ai souvent tendance à dire que la meilleure inspiration vient de notre quotidien, sans chercher bien loin. En tant que femme, on a tendance à redouter le nombre 30. On voit apparaître les premiers cheveux blancs, les premières rides, les kilos difficiles à perdre.

    Et, en plus des changements physiques, la femme de 30 ans doit souvent faire face à des commentaires désobligeants. Et ce, surtout si elle n’a pas encore d’enfants, si elle n’est pas encore mariée ou si elle n’a pas encore de situation financière stable etc. Au diable les préjugés. Moi je pense au contraire que la trentaine est une période où on vit ses plus belles années et que c’est là que tout commence.

    Est-ce que tu te considères féministe ?

    Non je ne suis pas une féministe. Pour moi la femme n’est pas l’égale de l’homme mais, en revanche, l’homme ne serait rien sans la femme. Ne dit-on pas celui qui trouve une femme trouve le bonheur ?

    Cependant, je suis une vraie « BAD GYAL » avec du caractère mais qui sait rester à sa place quand c’est nécessaire. Je suis plutôt en fait une idéaliste et j’ai beaucoup d’admiration pour les combats qu’ont menés et continuent de mener certaines femmes, car elles ont permis que je sois celle que je suis aujourd’hui : une femme libre de défendre ses opinions.

    Le webtoon aura t-il d’autres particularités ?

    Mère-veille est un projet qui mêle maternité, féminité et spiritualité. Ces différents points, je les ai personnifiés en trois éléments clés qui sont :
    – Âme (Soul)
    – Corps (Body)
    – Esprit( Spirit)
    Ce sont les personnages intérieurs d’Agaya, Marundu et Obone. Leur rôle est de révéler les non dits dans le coeur de chaque femme et de démontrer l’importance de chacun de ces éléments dans la vie de tous les êtres humains.

    Il sera disponible quand ?

    Le Webtoon sera au préalable disponible sur les pages Facebook et Instagram de Mifall Art Studio, chaque vendredi à partir du 04 Novembre 2022. Il sera adapté sous d’autres formats à l’avenir. Nous avons hâte de vous présenter ce projet et attendons vos réactions avec enthousiasme.

    Derniers articles

    spot_imgspot_img

    Ne manquez pas

    Restez en contact

    Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.