samedi, octobre 1, 2022
spot_img
Autres

    Derniers articles

    Les gabonais sont-ils prêts pour les prestations live ?

    Cette question trotte dans ma tête depuis ces dernières semaines, suite à cette série de concerts où on a pu voir pas mal d’artistes s’efforcer à l’exercice de la performance live.

    Entre le manque de justesse des uns et l’incapacité flagrante des autres à chanter correctement sans auto-tune, les gabonais ont littéralement dû subir une cacophonie abusivement appelée concert live. Bien heureusement, certains artistes ont pu tant bien que mal sortir du lot en offrant des prestations plus ou moins potables. Des notes d’espoir dans ce brouhaha qui, bien que déplorable, nous a permis de savoir « qui est qui ».

    Le lendemain de sa prestation au concert Bal Poussière, Shan’L a fait une sortie qui m’a particulièrement intéressé. Dans un live sur Facebook, elle a exprimé son envie de faire désormais uniquement des prestations live et elle a surtout interpellé le public à consommer LIVE.

    Ce qui m’emmène à cette question : les gabonais sont-ils prêts à ce changement ?

    En parlant des gabonais, il s’agit à la fois du public mais aussi des artistes. S’agissant du public, la seule façon de le savoir est de le leur proposer de plus en plus tout en gardant en tête que ce ne sera pas facile au début. Si vous avez passé le temps à proposer du playback à votre public, vous allez les dépayser sur du live. De l’autre côté, il y a une minorité d’amateurs de musique live qui ne veut pas seulement consommer du live mais du live de qualité. J’ai tendance à penser que cette minorité va être plus complexe à convaincre parce qu’elle sait à quoi ressemble un bon live.

    C’est là justement que les artistes doivent faire leur part pour montrer qu’ils sont prêts. C’est facile de parler, il faut que les actes suivent. Dans l’état actuel des choses, être prêt pour faire du live signifie :

    – Avoir un coach vocal qui va permettre de mieux chanter.

    – Avoir un directeur artistique qui va penser le spectacle.

    – Avoir un directeur musical pour mieux choisir et mieux orienter les musiciens.

    – Avoir un ingénieur son qui fait son travail correctement pour offrir un son impeccable au public.

    Sans ces prérequis, on ne peut pas faire de bons concerts live.

    Derniers articles

    spot_imgspot_img

    Ne manquez pas

    Restez en contact

    Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.